Technologie DxO ClearView

Éliminez la brume, le brouillard et le smog en une seule étape

Les conditions atmosphériques (voile, brume, brouillard, fumée, smog, etc.) peuvent réduire la transparence de l’air et priver vos photos de contraste et de détails. Des eaux troubles peuvent avoir le même effet : les images finissent par paraître pâles et délavées.

Plusieurs logiciels plug-ins Nik Collection incluent désormais DxO ClearView, un outil permettant de réduire les voiles et de récupérer du contraste et des détails à l’aide d’un simple curseur.

Quelles sont les différences entre le brouillard, la brume, le smog et le voile atmosphérique ?

Le voile atmosphérique est causé par de fines particules (généralement de la poussière, de la fumée ou d’autres particules sèches) en suspension dans la basse atmosphère qui dispersent la lumière avant d’atteindre le capteur de votre appareil.

La brume est similaire au voile, mais elle provient de la diffusion de particules d’eau. Si la visibilité est inférieure à 800 m, on parle alors de brouillard.

Le smog, mot-valise tiré des mots anglais « smoke » (fumée) et « fog » (brouillard), est issu d’une pollution de l’air causée par la combustion de matières fossiles.

clearview_before@2x.jpgclearview_after@2x.jpg

Comment masquent-ils l’atmosphère ?

En supposant que la source lumineuse de votre photo est le soleil, un voile sur votre photo peut avoir deux causes.

Première cause : la lumière du soleil qui est réfléchie par votre sujet dans l’objectif de votre appareil est absorbée ou dispersée par les particules dans l’air se trouvant entre vous et votre sujet. Conséquence : le sujet apparaît plus pâle.

Deuxième cause : la lumière du soleil peut percuter les particules et se réfléchir directement sur votre objectif. Conséquence : les zones sombres apparaissent plus claires et moins contrastées qu’en réalité.

Comment corriger le voile atmosphérique ?

En théorie, pour éliminer le voile, vous auriez besoin de connaître la distance entre l’appareil photo et chaque sujet, la quantité de lumière diffractée et les propriétés de la source lumineuse.

Cependant, toutes ces informations sont impossibles à réunir. Il est donc nécessaire d’émettre des hypothèses en se posant la question suivante : à quoi ressemblerait la photo si le voile n’était pas là ? Les zones sombres devraient être présentes, mais en termes photographiques, au moins un des canaux de couleur RVB n’est pas « correct ».

Le processus de suppression du voile doit ramener les valeurs R, V et B à zéro afin de compenser la diffusion de la lumière. Le signal doit ensuite être amplifié pour tenir compte de la perte de lumière sur le sujet.


ClearView se base sur ces principes et supprime le voile atmosphérique en un clic

clearview_05_01@2x.jpgclearview_05_02@2x.jpg
clearview_06_01@2x.jpgclearview_06_02@2x.jpg
clearview_07_01@2x.jpgclearview_07_02@2x.jpg